Le cannabis

Si le cannabis te pose des problèmes en cours :

Pourquoi ?

Il est clairement établi que le cannabis diminue les capacités de mémoire immédiate.

A l’adolescence, le cerveau n’est pas encore développé au maximum. Fumer du cannabis régulièrement peut, donc, provoquer une baisse des capacités intellectuelles à l’âge adulte.

Tu fumes : Seul / En groupe

Fumes-tu tous les jours ? Oui / Non

Tu fumes : En soirée / A la sortie des cours

Si tu as du shit ou de la beuh, tu es obligé(e) de le fumer ? Oui / Non

Penses-tu à comment avoir du shit ou de la beuh avoir de ne plus en avoir ?

Si tu n’as plus de shit ou de beuh, te sens-tu énervé(e) ?

As-tu besoin de plusieurs joints pour être défoncé(e) ?

As-tu déjà sécher les cours pour fumer ?

As-tu déjà fait un bad trip ?

As-tu déjà eu des problèmes d’argent à cause du cannabis ?

As-tu déjà volé pour pouvoir t’acheter ton shit ou ta beuh ?

As-tu déjà dealer pour avoir ta propre consommation ?

As-tu déjà eu des ennuis en rapport avec le shit ou la beuh ?

 

T’arrive-t-il d’être absent en cours ?

Ta consommation a-t-elle évoluée depuis que tu fumes ?

Sens-tu qu’il est difficile de ne pas fumer pendant un moment ?

 

Vous en savez certainement plus que nous… Quel score feras-tu en testant ta culture sur le cannabis.

 

La perte de motivation peut être une conséquence de la consommation régulière de cannabis.

 

Docteur Olivier Phan, addictologue, responsable de la Consultation jeunes consommateurs du Centre Pierre-Nicole – Paris

 

L’usage régulier se transforme alors en habitude de vie. La recherche de cannabis, de lieux et d’occasions où on peut en fumer devient une obsession. La dépendance s’installe progressivement.

 

Alors que certaines personnes s’arrêtent de fumer très facilement, les personnes dépendantes sous estiment souvent leur dépendance au cannabis et auront du mal à s’en passer.

 

Jean-Pierre Couteron, psychologue clinicien, président de la Fédération Addictions

 

Il est clairement établi que le cannabis diminue les capacités de mémoire immédiate, de concentration, de vigilance et d’attention chez les jeunes usagers, tant qu’ils sont sous l’effet du cannabis.

A l’adolescence, le cerveau n’est pas encore développé au maximum. Fumer du cannabis régulièrement peut, donc, provoquer une baisse des capacités intellectuelles à l’âge adulte. Certaines séquelles peuvent donc être irréversibles en cas de consommation pendant l’adolescence.

 

Qu’est-ce qui peut influencer un bad trip ? Fatigue, mélange avec alcool, quand on fume beaucoup, quand le shit ou la beuh est très concentré en THC.

 

La consommation de cannabis entraîne un certain nombre d’effets pouvant rendre dangereuse la conduite d’un véhicule :

  • mauvais réflexes en situation d’urgence ;
  • difficulté de contrôler une trajectoire ;
  • mauvaise coordination des mouvements ;
  • vision et audition altérées ;
  • temps de réaction allongé.

 

Ces effets peuvent durer de 2 à 10h, voire plus suivant les individus, l’importance et le mode de consommation. La prise combinée d’alcool et de cannabis aggrave considérablement ces effets, même si l’alcool a été consommé à faible dose : le mélange accroît donc les risques d’accidents mortels

 

Si vous vendez ou donnez du cannabis, même en très faible quantité et même pour “dépanner” un copain, vous encourez une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Ces peines sont doublées quand le cannabis est vendu ou donné à des mineurs.

Cela peut aussi s’appliquer aux complices du vendeur, qu’ils soient “guetteur”, “rabatteur”, “intermédiaire”…

 

La culture de plantes de cannabis chez soi est considérée comme un crime passible d’une peine maximale de vingt ans de prison et d’une amende pouvant aller jusqu’à 7 500 000 euros.

 

Il est également interdit d’inciter à la consommation, ne serait-ce qu’en portant un tee-shirt où figure une feuille de cannabis.

 

Le cannabis provoque-t-il des troubles mentaux ?

 

Anxiété, panique, dépression.

apparition d’une psychose cannabique = hallucinations, idées délirantes,

il peut révéler et aggraver la schizophrénie

 

Contacts :

 

http://www.drogues-info-service.fr/ 0 800 23 13 13, disponible de 8h à 2h, 7j/7